Que serait le monde sans les insectes ?

Avec plus d'un million d'espèces connues à ce jour, ils sont les êtres les plus nombreux sur la planète. L'étendue de leur diversité est telle qu'ils se sont adaptés à tous les milieux, sur tous les continents (y compris les îles des terres Australes et Antarctiques !)

 

 

 

Les phytophages (ou mangeurs de feuilles) souvent accusés de détruire les récoltes, régulent la croissance des végétaux en milieux naturels et constituent le régime alimentaire de nombreux prédateurs (amphibiens, chauves-souris, oiseaux, etc.). En réalité les invasions d'insectes potentiellement "dérangeants" pour vos cultures sont dues à des déséquilibres dans l' environnement proche. Ex : la dégradation de leur habitat naturel, engendrant un manque de ressources, aisément comblé par l'abondance des végétaux cultivés (surtout en monocultures).

Les Insectes sont aussi d'excellents indicateurs de pollution, notamment les insectes aquatiques, et les études environnementales se basent souvent sur l'indice de présence et l'évolution des populations présentes dans un habitat pour en évaluer le taux de dégradation.

 

Il serait impossible pour bon nombre d'espèces végétales et animales, y compris la nôtre, de vivre sans eux. Or, ces derniers pâtissent de plus en plus des activités humaines, et nous avons tout intérêt à les préserver, et à mettre fin à leur déclin croissant tant qu'il en est encore temps. Mais ils ne sont pas seulement "utiles" : j'aimerai pouvoir vous convaincre, ou plutôt vous montrer à quel point ils sont beaux, surprenants et passionnants !

Certains comme les fourmis ou les termites pratiquent l'élevage ou la culture (de pucerons, et de champignons !), les abeilles sont capables par une simple petite "danse", de décrire à leur congénères avec précision le lieu, la distance et la quantité découverte d'une nouvelle ressource de pollen. Sans parler de la diversité de leurs alliances avec les plantes où même d'autres espèces animales. Prenez un peu de temps pour tenter d'apprendre à les connaître, en lisant, en venant les découvrir lors d'un atelier : vous ne serez pas déçus !

Syrphe porte plume.jpg

Les insectes assurent la reproduction de 80% des plantes à fleurs des latitudes tempérées par la pollinisation. Sans ce service rendu, adieu légumes et fruits juteux !

 

Celle-ci est effectuée en majorité par les abeilles sauvages, représentées par près de 1000 espèces en France, et plus de 2000 en Europe. Par les Syrphes (petites mouches qui imitent guêpes et abeilles), ainsi que des Coléoptères, des Lépidoptères (papillons), etc. Ce ne sont pas les habitantes de nos ruches qui ont le monopole !

Les larves de nombreux insectes, qui se nourrissent de matière en décomposition (végétaux et bois mort, excréments et cadavres, etc.), ont une activité essentielle au dynamisme et au renouvellement des sols. Ils contribuent aussi à "nettoyer" notre environnement, et à limiter la propagation de maladies.

Les syrphes adorent les fleurs colorées, selon une étude du CNRS, ces derniers sont responsables de 70% de la pollinisation dans certaines régions montagneuses ! Ici un mâle de syrphe porte plume (Sphaerophoria scripta) butinant quelques fleurs de menthe.
Empusa pennata.jpg

Personnellement la diversité de leurs couleurs, de leurs formes, ainsi que de leurs modes de vie m'ont toujours intriguée et même passionnée. J’espère, par le biais de mes écrits et de mes formations, donner le goût de l'aventure entomologique, même aux plus réfractaires. En apprenant à les connaître, je ne doute pas qu'ils sauront vous séduire et vous impressionner tout autant. 

Notre faune entomologique regorge de splendides et étonnants spécimens, tel ce rejeton de la mystérieuse Empuse (Empusa pennata), autrement nommé "diablotin". 
Azuré_porte_queue.jpg
Avec pas plus de 35 mm d'envergure, l'azuré porte-queue (Lampides boeticus) est un grand migrateur capable de parcourir des milliers de kilomètres depuis l'Afrique ou l'Asie !